Vous êtes ici : Accueil > Worms Armageddon > Astuces > Héberger une partie.

Astuces concernant l'hébergement de parties

Comment héberger des parties ?

Souvenez-vous, quand vous étiez encore nouveau sur le WormNET. Ah c'est votre cas ? D'accord. Donc au début, vous étiez perdus dans un espace international. Il y avait souvent des français plus expérimentés pour vous aider. Ils vous expliquaient que pour hoster, il fallait ouvrir des ports, de type 1007, 17011... En fait, les parties ne sont pas hébergées sur le serveur WormNET. Elles sont hébergées sur la machine de l'hôte. Et les gens joignent ces parties par P2P (peer-to-peer). Vous avez dû croiser ce terme dans les téléchargements illégaux. En fait, le peer-to-peer en lui-même est légal, ce sont ses utilisations abusives qui ne le sont pas. Nuance.

D'autres méthodes ont été inventées ; en voici quelques-unes. C'est pratique pour ceux qui ont la Livebox par exemple, car c'est une (voir la) box sur laquelle ouvrir des ports n'est pas une mince affaire (et encore il y a trois types de Livebox : Inventel, Sagem et Thomson).

  1. WormNAT2 (WormKit requis)
  2. HostingBuddy

WormNAT2

Voir ici.

HostingBuddy

HostingBuddy est un robot hébergeur de parties qui permet d'assurer une compatibilité avec tous. Il est sur le channel #AnythingGoes.

Mais comment on hoste avec lui ?

Tout d'abord, envoyez-lui la commande host votre scheme, par MP ou en public avec le ! - remplacez "votre scheme" par le scheme de la partie que vous voulez hoster. Pour avoir la liste des schemes, envoyez-lui schemes. Une fois votre partie hostée, rejoignez-là (le nom est de type "votre_scheme_for_votre-pseudo"). Tapez !help dans l'écran qui apparaît pour avoir la liste des commandes.

Faites !help lacommandequivousposeprobleme pour avoir une documentation sur une commande en particulier.
Ex : !help help (j'ai toujours des exemples bizarres moi). Bon là il vous traite d'imbécile (silly).

Une liste des commandes (non complète pour l'instant, mais ça viendra un jour ^^) est disponible ici.

Quelques astuces concernant l'hébergement de parties

Dans les parties avec HostingBuddy (HB), ces astuces ne marcheraient pas de la même façon, car à ce moment-là, c'est HB qui est considéré comme l'hôte.

  • Sur le lobby : vous pouvez kicker quelqu'un en cliquant sur son pseudo.
  • Sur le lobby : pour limiter le nombre de joueurs pouvant rejoindre la partie, réduisez la boîte (attrapez-la par le bas) contenant la liste des joueurs connectés à votre partie. Attention, si quelqu'un quitte et que vous ne réduisez pas la boîte en conséquence, un joueur pourra venir à sa place.
  • Pendant la partie : conseil : ne quittez jamais pendant une partie sans prévenir les autres joueurs. En effet, dès que vous quittez, la partie s'arrête chez les autres.

Avec HB (comparaison avec la voie indiquée ci-dessus) :

  • Vous pouvez kicker (exclure) un joueur avec la commande !kick pseudo (remplacez "pseudo" par le pseudo de la personne à kicker).
  • Avec HB vous ne pouvez pas limiter le nombre de joueurs mais vous pouvez fermer la partie (la rendre injoignable) avec !close. Vous pourrez toujours la rouvrir (et non pas réouvrir) avec !reopen ou !open (la deuxième est le raccourci de la première). Si quelqu'un quitte personne ne pourra remplacer cette personne.
  • La partie pourra cette fois continuer sans vous. Si en revanche HB buggue, la partie se termine.

Site créé par LeTotalKiller.
Liens pratiques :

En tout, les pages du site ont été vues 2330923 fois depuis le 18 juillet 2011.

XHTML 1.0 Valide ! CSS Valide !